L’héritage de Rhéa a choisi de vous faire partager sa passion
des plantes et de l’apiculture.

 » Infos de dernière minute « 

  • Retrouvez moi Dimanche 27 octobre toute la journée à la foire de ST André d’Apchon

    Commencer à penser à vos colis de Noël. Réalisation sur mesure d’un colis alimentaire et/ou cosmétiques. Venir choisir sur place à mon domicile (sur RDV) ou par mail. A noter pour les confitures et miel des pots de  120 g ont spécialement été conçus pour vos colis.

 

Toutes les plantes et produits qui vous sont proposés sont cultivés, cueillis et transformés de façon artisanale.

L’Héritage de Rhéa vous propose des tisanes, confitures, vinaigres et aromates certifiés AB et produits sur une petite exploitation dont les cueillettes sont faites à la main. Retrouvez les saveurs d’autrefois ou de nouvelles saveurs, redécouvrez les bienfaits des plantes.Les produits de la ruche ne sont pas certifiés Bio mais l’élevage est mené de façon très similaire à ce qui est préconisé en AB (voir chapitre Apiculture).

Tous les produits sont à découvrir sous l’onglet « Produits ». Le démarrage officiel est prévu en mars 2018.
Françoise, productrice et apicultrice, originaire de la Cote Roannaise s’est installée avec sa famille depuis 1992 sur les monts de la Madeleine dans la Loire (42).
Ce massif est situé en plein milieu de la nouvelle Région Auvergne Rhone-Alpes, entre les plaines parcourues par la Loire (plaine Roannaise, plaines du Forez) et le Massif des volcans d’Auvergne.

L'apiculture

Le cheptel de départ est composé de 7 ruches toutes situées dans l’environnement immédiat de l’exploitation.

Il y a 7 ans, j’ai hérité de 2 ruches familiales dont plus personne ne pouvait s’occuper. Tout naturellement j’ai décidé de prendre la relève. Malheureusement faute de formation et de temps j’ai vite perdu mes 2 essaims mais le « virus « était pris. Je suis alors allée me former au rucher école de ma région  et ai décidé de retenter l’expérience.

Le contexte climatique d’altitude, le souhait que les abeilles se nourrissent préférentiellement de leur propre production de miel et puissent s’adapter au mieux aux aléas climatiques, me conduisent à ne faire qu’une récolte par an, fin septembre.

Ce mode d’élevage conduit à de grandes variabilités de production en miel mais elle correspond à la dimension artisanale de mon exploitation sans trop interagir avec le cycle naturel des abeilles (essaimage, phase hivernale, fécondation naturelle…). L’abeille est un animal domestiqué qui requiert pourtant un minimum d’intervention de l’homme pour subsister. En m’installant en agriculture, j’ai prévu de consacrer davantage de temps à cette activité et m’investir beaucoup plus dans le suivi technique et sanitaire de mon rucher. Toute intervention sanitaire ne sera menée qu’en cas de besoin identifié et selon les principes de l’Agriculture Biologique.

 

Ruche n°7

 

Le miel est extrait à froid par l’effet de la force centrifuge et la maturation, la mise en pot du miel est faite de façon artisanale. La cristallisation du miel est un phénomène naturel fortement lié à l’origine des fleurs butinées. Le miel d’acacia restera naturellement liquide très longtemps alors que celui de pissenlit pourra cristalliser très rapidement…

Les abeilles élaborent le miel avec toute la diversité florale et végétale qu’elles trouvent dans leur environnement. Chaque année leur miel sera donc susceptible d’évoluer gustativement mais aussi dans sa texture, sa couleur et sa vitesse de cristallisation. Il sera le reflet de ce que la nature aura offert dans sa diversité en lien direct avec les conditions météorologiques.

La propolis est extrait manuellement des cadres spécifiquement mis pour sa récolte sur les ruches puis elle est conditionnée brute sans aucune autre intervention. C’est un produit de choix pour ceux qui veulent enrayer dès les premiers symptômes un mal de gorge voire d’autres maux.

La cire : Seule la cire des opercules obtenue suite à l’extraction du miel des hausses est conservée puis nettoyée et fondue pour pouvoir être réutilisée dans diverses préparations cosmétiques. Du fait de cette orientation, les ruches ne subissent aucun traitement au moment de la mise en place des hausses. Toute la cire des vieux cadres de corps ou des hausses est systématiquement détruite par le feu.

 

Miel / Propolis / Cire

Les plantes

Qu’elles soient sauvages ou cultivées, les plantes sont au cœur de ma démarche et font l’objet de tous mes soins.

Les cultures se répartissent sur 3 sites :

  • La parcelle principale dont la surface atteind presque les 7 000 m² .Initialement en friche,elle a été immédiatement labellisée en Agriculture biologique. Après un premier débroussaillage mécanique à l’automne 2016 pour faucher et enfouir les fougères, un semis de printemps avec du méteil a été réalisé. Destiné à concurrencer fougères et chiendent mais aussi servir d’engrais vert, il a fallu un deuxième semis à l’automne 2017 pour conforter  cette action de reconquête.

 

Parcelle après défrichage

Sur cette parcelle, dès le printemps 2017, de premiers plants acquis auprès de producteurs en AB sont venus prendre place sur de petits carrés de plantation défrichés et ameublis à la main. Afin de préparer les pieds mères qui seront pourvoyeurs de nouveaux plants pour 2018, menthes, camomilles, thyms, romarins, rosiers, sauges, estragons, lavandes, origans,… mais aussi fraisiers, cassissiers, framboisiers, verveines…ont trouvé place.

  • Une ancienne carrière de gore dont la caractéristique géomorphologique est caillouteuse, favorise les espèces aromatiques telles le thym, le serpolet…et une biodiversité qui attire papillons, abeilles, criquets …

La carrière

La crête encore recouverte de terre arable, accueille argousiers, cassissiers, framboisiers, calendula et de nombreuses espèces sauvages comme le bouillon blanc, l’armoise, le millepertuis, les coquelicots, la bardane,…Cette carrière m’offre un bel espace de cueillette.

Carrière après plantation protégée des chevreuils par des filets improvisés

  • Une serre a été installée dans une petite parcelle attenante à notre verger près de notre habitation. Cet espace certifié en AB va me permettre de réaliser mes propres plants dès le début du printemps.

La serre

 

La cueillette sauvage :

Le pays d’Urfé offre une palette de sites naturels, et une diversité d’espèces dans un environnement encore préservé. Toutes les plantes sont cueillies et prélevées en respectant des principes de base qui visent à garantir la qualité des plantes récoltées et la préservation des milieux : intervention manuelle, sélective, et mesurée.

 

La transformation

Le séchage :
Afin d’offrir des produits de haute qualité, les plantes récoltées sont portées le plus rapidement possible au séchoir. Le séchoir a été conçu en bois non traité et a été muni d’un déshumidificateur. Les plantes émondées à la main (feuilles, fleurs, sommités fleuries mais aussi racines), sont réparties sur des claies et étalées en couches fines. Celles ci sont alors stockées dans un endroit sec et sombre pour préserver leurs qualités.
Les fruits sont récoltés au fur et à mesure de leur maturité. Ils sont alors immédiatement soit transformés, soit congelés pour attendre une période plus propice à leur transformation.

Les tisanes et aromates :
Les plantes séchées sont ensuite conditionnées à la main.
Afin qu’elles conservent au maximum leur propriétés, l’intégrité des plantes essaie d’être préservée. L’émiettement ne doit être fait qu’au moment de l’infusion pour favoriser l’extraction des propriétés et les saveurs. Une pincée de 2 ou 3 g suffit généralement pour une infusion individuelle.

Les confitures, vinaigres, huiles et sels aromatisés:
Toutes les préparations sont faites à partir de fruits ou plantes majoritairement issus de l’exploitation sauf pour les produits type agrumes (orange,…). Les sucres de canne répondent au critère de l’agriculture biologique. Ce sont les seuls produits non originaires de L’Union Européenne,. L’Héritage de Rhéa essaie de promouvoir sur certaines de ses préparations le sucre intégral moins sucrant mais qui apporte également vitamines et minéraux. Le vinaigre est un vinaigre de cidre de montagne produit localement en AB sans pasteurisation ni conservateur. Ces deux derniers produits plus chers que les produits standardisés, impliquent un prix de commercialisation plus élevé. Les huiles sont toutes issues de premières pression à froid labellisées Bio.

Les cosmétiques :
Les cosmétiques naturels sont une déclinaison évidente et ancestrale des plantes aromatiques et médicinales. L’héritage de Rhéa  a souhaité pouvoir vous proposer de tels produits. Les plantes et la cire utilisées seront celles produites sur l’exploitation. Huiles et autres ingrédients à base de plantes sont labellisés agriculture biologique.